Marché de l’ archivage

Rôle croissant des nouvelles technologies

Un marché complémentaire se développe grâce à la baisse progressive des coûts de numérisation ainsi qu’à la généralisation de l’utilisation de postes de travail Internet dans les entreprises.
Ces nouveaux services sont :
la numérisation de documents papiers,
la conservation des données numériques,
la valeur juridique de documents numériques,
Ces derniers, offerts par les prestataires en archivage, sont particulièrement adaptés aux documents d’utilisation fréquente ou nécessitant une mise à disposition immédiate pour consultation en ligne. Ils ne se substituent généralement pas à la conservation des documents physiques mais viennent en complément.

Les sociétés d’archivage, fortes d’un savoir-faire spécifique, validé par plus de 40 ans d’expérience sont seules en mesure d’offrir :
le conseil dans l’intégration des nouvelles technologies au sein des processus existants de l’entreprise sans bouleversement de son système d’information,
la mise en place de processus d’indexation pérennes, simples, et d’inventaires performants,
les services de gestion intégrée de documents de sources hétérogènes (créés numériquement, papiers scannés, fax…),
la capacité de faire un lien immédiat avec les documents originaux et les éventuelles archives physiques conservées,
la garantie de pérennité sur des périodes de plusieurs dizaines d’années.
Professionnalisation croissante de la gestion de l’information
Développement des exigences légales et opérationnelles,
Multiplication des normes et référentiels,
Poids des investissements

Exigences croissantes des clients pour plus de service, plus de flexibilité et plus d’interopérabilité.